Pour la libération de Roman Protasevich et Sofia Sapega !

Ce 28 mai 2021, Russie-Libertés a co-organisé un rassemblement avec la Communauté des Bélarusses à Paris, devant l’Hôtel de Ville de Paris, en présence d’Amnesty International et RSF.

Nous demandons à l’Union Européenne :
D’exiger la libération immédiate de Sofia Sapega, citoyenne russe, et de Raman Pratasevich, journaliste bélarusse ;
D’interdire les vols de la compagnie aérienne bélorusse BelAvia au-dessus de l’espace aérien européen ;
D’exclure le Bélarus de l’OACI ;
D’ouvrir une enquête sur l’implication des politiques et des personnalités publiques européens dans les affaires de corruption au profit de Loukachenko. Et de vérifier, selon les mêmes critères, toutes les grandes entreprises et banques qui ont investi et coopéré avec les grandes entreprises bélarusses et l’État après août 2020. Des mesures supplémentaires devraient être prises sur la base des résultats de l’enquête.

Rassemblement en soutien à la société civile russe

Ce vendredi 7 mai, un rassemblement aura lieu à Paris, place Saint Gervais (métro Hôtel de Ville), à 17h.
Venez exprimer votre soutien à la société civile russe !

Communiqué de presse

LA SOCIÉTÉ CIVILE RUSSE AU BORD DE L’ÉTOUFFEMENT

Violemment brutalisés lors des manifestations pacifiques, traqués sur les réseaux sociaux, poursuivis à son domicile grâce aux caméras de surveillance, menacée, intimidés et humiliés par les forces de l’ordre – les membres de la société civile russe sont pris en étau par le régime de Poutine. Depuis le rassemblement du 21 avril 2021 en soutien à Alexeï Navalny, plus de 360 condamnations ont été comptabilisées.


Aux 1 791 arrestations le jour du rassemblement se sont rajoutés des dizaines de manifestants identifiés grâce aux systèmes de reconnaissance faciale et arrêtés à leur domicile. Des enseignants, soignants, retraités, avocats, journalistes, bloggueurs, défenseurs des droits humains, partisans de Navalny ou pas – tous ceux qui ont osé sortir dans la rue ou exprimer leur soutien aux manifestants sur internet sont visés par ces condamnations et intimidations massives. Le Fonds de Lutte contre la Corruption d’Alexeï Navalny, dont une partie de l’équipe dirigeante a déjà dû s’exiler, est en passe d’être déclarée « organisation extrémiste » et Navalny et ses adjoints (Leonid Volkov et Ivan Jdanov) sont la cible d’une nouvelle affaire pour « création d’une organisation qui porte atteinte à la personnalité et aux droits des citoyens ». Hier, Andrei Borovikov, ex-cooridnateur du QG de Navalny à Arkhangelsk, a été condamné à 2,5 ans de prison pour avoir publié sur le réseau social russe Vkontakte un clip de Rammstein il y a 7 ans. Aujourd’hui, c’est l’avocat Ivan Pavlov, connu pour défendre les citoyens russes faussement accusés dans des affaires de trahison ou d’espionnage, et aussi avocat du Fonds de Lutte contre la Corruption de Navalny, qui est arrêté pour des faits de « divulgation d’informations sur une enquête ».

Nous constatons un réel acharnement sur l’opposition russe et sur la société civile qui ose s’élever contre le pouvoir en place.
Les médias indépendants sont également muselés. Cette semaine c’est le tour du site internet Meduza d’être déclaré « agent de l’étranger » par les autorités russes.Nous exprimons notre vive préoccupation face à ces dérives du Krémlin et cette pression constante sur toutes voix contraires au pouvoir en place. Le climat répressif s’accroît de jour en jour et le système judiciaire russe fabrique des affaires de plus en plus invraisemblables.Russie-Libertés dénonce ces dérives du pouvoir russe et exige la libération immédiate de tous les manifestants pacifiques, journalistes, avocats et autres personnes pacifiques arrêtés dans ce cadre, ainsi que des opposants politiques, et l’arrêt des poursuites contre les membres du Fonds de Lutte Contre la Corruption et de l’ONG russe Mémorial.

Nous réclamons également une enquête indépendante sur la tentative d’assassinat d’Alexeï Navalny et appelons les chefs des États européens à prendre des mesures de sanctions personnelles visant toutes les personnes impliquées dans cette tentative d’assassinat politique.Déjà plus de cinquante parlementaires européens se sont joints à l’action internationale de soutien d’Alexei Navalny et une pétition va être prochainement adressée au Président de la République, Emmanuel Macron : https://www.change.org/p/emmanuel-macron-pour-la-lib%C3%A9ration-imm%C3%A9diate-de-l-opposant-russe-alexe%C3%AF-navalny?fbclid=IwAR0uvHM_IZr4C7LYStQHnLaw00GTejO-Ewa8EUb01hrQerz8Rq30V9GlhcE

Ce vendredi 7 mai, un rassemblement aura lieu à Paris, place Saint Gervais (métro Hôtel de Ville), à 17h.
Venez exprimer votre soutien à la société civile russe
!

Plus d’infos : https://www.facebook.com/events/1114265662420943/

Pour ceux qui ne peuvent se déplacer, inscrivez-vous à la retransmission live par ce lien : https://us02web.zoom.us/meeting/register/tZMtcO-sqTIoG93Sc5_VzfM0pDQSumBSyNUv?fbclid=IwAR1TfIRpCMweN5vBd5kdmf0O-8_iMFkTEvojqL5dy0LSmfGBE-A45Q_fPkg

Alexeï Navalny en danger ! Signez la pétition pour sa libération

Alexeï Navalny est en danger ! Signez la pétition pour exiger la libération immédiate de Navalny : http://chng.it/4wrbPhqnTX

L’opposant russe et militant anti-corruption, Alexeï Navalny, a été arrêté à l’aéroport de Cheremetievo à Moscou le 17 janvier 2021, alors qu’il rentrait de Berlin, où il était en convalescence depuis qu’il avait été empoisonné au Novitchok et plongé dans le coma en août 2020. Un empoisonnement que la France a condamné comme un “acte criminel”. 

Le 18 janvier, Alexeï Navalny a été jugé de manière expéditive et arbitraire, notamment pour des faits qui lui sont reprochés suite à l’affaire initiée par la société française Yves Rocher. 

Condamné à deux ans et demi de prison, Alexeï Navalny a été placé en colonie pénitentiaire de Pokrov, où il fait état de conditions de détention très difficiles qu’il est possible de considérer comme des actes de torture : privation de sommeil, menaces quotidiennes, refus d’accès aux soins. Navalny dit avoir perdu la sensibilité de ses membres inférieurs et ne plus pouvoir se lever. En signe de contestation, le 31 mars 2021, il a entamé une grève de la faim. 

Militant politique connu, ancien candidat déclaré à l’élection présidentielle russe, Alexeï Navalny est à l’initiative de la Fondation anti-corruption qui a réalisé de nombreuses investigations sur la corruption qui règne parmi les hautes sphères du pouvoir en Russie. Plusieurs de ses vidéos ont été vues par des dizaines de millions de personnes, dont la dernière qui décrit l’enrichissement personnel de Vladimir Poutine. 

Alexeï Navalny est une nouvelle fois privé de liberté du fait de ses activités politiques pacifiques car il exerce son droit à la liberté d’expression, qui doit être garanti par la Constitution de la Fédération de Russie. Reconnaissant le caractère politique de ses multiples arrestations, la Cour européenne des Droits de l’Homme a d’ailleurs condamné la Russie à ce sujet. Ses proches et son organisation font aussi l’objet de pressions constantes de la part des autorités russes.

Signez la pétition pour exiger la libération immédiate de Navalny : http://chng.it/4wrbPhqnTX

INVITATION: online discussion « How Can EU-Russia Relations Contribute to Strengthening Civil Society in Russia? »

The online discussion « How Can EU-Russia Relations Contribute to Strengthening Civil Society in Russia? » is organised by the Friends of European Russia Forum in the European Parliament and the Association Russie-Libertés in cooperation with the Embassy of the Republic of Lithuania in France.

Taking into account the recent developments in Russia, 5 years since 5 guiding principles of EU’s Russia policy were adopted, the European Union has started a reassessment of its Russia policy. The European Parliament has called for a thorough and strategic reassessment of the EU’s relations with Russia in its 17 September 2020 Resolution on the situation in Russia. Moreover, in its 21 January 2021 Resolution on the arrest of Aleksei Navalny, the European Parliament called on the EU and its Member States to devise a new strategy for the EU’s relations with Russia, centred around support for civil society, which promotes democratic values, the rule of law, fundamental freedoms and human rights. The EU Heads of State and Government will exchange views on the EU Russia policy at the March European Council meeting. In view of these developments, it is a good moment to discuss on how the 5th principle– that of support to Russian civil society – could be more effectively implemented? What role France can play in this process?

The discussion will be moderated by Ms Rym MOMTAZ, POLITICO Senior Correspondent, France.

Speakers:

Mr Nikolai KOBLIAKOV, President of the Association Russie-Libertés

Mr Andrius KUBILIUS, Member of the European Parliament, EPP, former Prime Minister of Lithuania, Co-ordinator of the Friends of European Russia Forum

Ms Audronė PERKAUSKIENĖ, Head of Russia Division, European External Action Service

Mr Vladimir MILOV, politician, economist and energy expert, associate and adviser of Alexei Navalny, former Deputy Minister of Energy of Russia

Mr André GATTOLIN, Senator for des Hauts-de-Seine (Ile-de-France), Vice-Chair of the Foreign Affairs, Defence and Armed Forces Committee (TBC)

Mr Bernard GUETTA, Member of the European Parliament, Renew Europe

Prof. Sergei GURIEV, economist, professor of economics at the Paris Institute of Political Studies (Sciences Po)

Mr Jacques MAIRE, Deputy of the National Assembly, France

Mr Vladimir KARA-MURZA, politician, Chairman of the Boris Nemtsov Foundation for Freedom

Dr. Marie MENDRAS, political scientist with the French National Centre for Scientific Research (CNRS), professor at Sciences Po’s School of International Affairs in Paris

The discussion will be followed by Q&A session.

The event will take place on 15 March, Monday, 12.00-13.45 (CET – Brussels/Paris time) on the Zoom and will be held in English.

Please register here : https://elpnariai.lt/registracijos/mar15-eu-russia-relations/

Des parlementaires s’engagent pour la libération d’Alexeï Navalny

Opposant politique connu et militant anti-corruption, ancien candidat déclaré à l’élection présidentielle russe, Alexeï Navalny a été arrêté à l’aéroport de Cheremetievo à Moscou le 17 janvier 2021, alors qu’il rentrait de Berlin, où il était en convalescence depuis qu’il avait été empoisonné en Sibérie au mois d’août 2020. Alexeï Navalny a été jugé de manière expéditive et arbitraire et, suite à une décision politiquement motivée, envoyé dans une colonie pénitentiaire pour une durée de plus de deux ans et demi.

Aujourd’hui, des parlementaires s’engagent aux côtés de la société civile russe et internationale pour exiger la libération d’Alexeï Navalny. Nous remercions celles et ceux qui participent à cette initiative internationale et appelons les parlementaires de différents pays, partis et groupes politiques à la rejoindre en postant une photo avec le visuel #FreeNavalny (autre version ici) et l’envoyant à russie.libertes@gmail.com.

English :

A well-known political opponent and anti-corruption activist, former declared candidate for the Russian presidential election, Alexey Navalny was arrested at Sheremetyevo airport in Moscow on January 17, 2021, on his way home from Berlin, where he had been recovering since he was poisoned in Siberia in August 2020. Alexey Navalny was judged in an expeditious and arbitrary manner and, following a politically motivated trial, sent to a penal colony for a period of more than two years and a half.

Today, parliamentarians are joining forces with Russian and international civil society to demand the release of Alexey Navalny. We thank those who take part in this international initiative and call on parliamentarians from different countries, political parties and groups to join it by posting a photo with the visual #FreeNavalny (other version here ) and sending it to russie.libertes@gmail.com.

Les premiers parlementaires participants/First MPs and MEPs who joined the initiative : André Gattolin, Françoise Gatel, François Patriat, Jérôme Durain, Xavier IACOVELLI, André VALLINI, Olivier Cigolotti, Bernard Buis, Jacques Fernique, Julien Bargeton, Guillaume Gontard, Antoine Lefèvre, Pascal DURAND, Lara Wolters, Stéphane Bijoux, Marie Pierre VEDRENNE, Pascal Canfin, Jérémy DECERLE, Manon Aubry, Ernest Urtasun, Marie Arena, Nicola Danti, Fabio Massimo Castaldo, Jan-Christoph Oetjen, Katalin Cseh, Christophe GRUDLER, Stéphanie Yon-Courtin, Catherine Chabaud, Mireille Clapot, Agnès Canayer, Calvet François, Pascal Martin, Joël Guerriau, Dany Wattebled, Richard Yung, Rasa Juknevičienė, Marguerite Deprez, Bruno Questel, Joëlle Garriaud-Maylam, Bernard Jomier, Stella DUPONT, Christine Pirès Beaune, Emanuelis Zingeris, Claude Malhuret, Thani Mohamed Soilihi, Roberto Rampi, Jean-Luc LAGLEIZE, Ingjerd Schou, Michael Tetzschner, Petter Eide, Ola Elvestuen…

Webinar avec Isabelle Mandraud et Julien Théron, auteurs du livre « Poutine, la stratégie du désordre »

Webinar avec Isabelle Mandraud et Julien Théron, auteurs du livre « Poutine, la stratégie du désordre »

Les associations ADER et Russie-Libertés, en partenariat avec Reporters sans frontières (RSF), vous invitent, le 3 mars à 18h, à une rencontre-échange en visioconférence avec Isabelle Mandraud et Julien Théron, auteurs du livre « Poutine, la stratégie du désordre ». Cette rencontre sera introduite par Jeanne Cavelier, Responsable du bureau Europe de l’est et Asie centrale de RSF, et suivie par un échange avec les participants.


Le replay :

Webinar avec Isabelle Mandraud et Julien Théron, auteurs du livre « Poutine, la stratégie du désordre »


Résumé du livre « Poutine, la stratégie du désordre » :  Au pouvoir depuis vingt ans, Vladimir Poutine a ouvertement annoncé son intention de replacer la Russie au centre de la politique mondiale. Sa stratégie : perturber les règles du jeu partout où il le pourra. C’est ce que montre cette enquête passionnante.  Isolée par son intervention en Ukraine, la Russie s’est servie du conflit syrien comme d’un tremplin pour revenir en puissance dans les affaires internationales.

Le chef du Kremlin use, sans complexe, de méthodes de déstabilisation hors-champ et recourt à ses réseaux de l’ombre en Europe, aux États-Unis, dans l’espace postsoviétique, en Afrique, en Asie, et jusque dans le Grand Nord. Tous les moyens sont bons : ingérence dans des élections, élimination d’opposants, pressions politiques, économiques et énergétiques, cyber-attaques, interventions militaires… 

Face à cette offensive globale, les Occidentaux, divisés, hésitants, voire bienveillants, semblent incapables de trouver une parade efficace. Moscou façonne pourtant un monde plus dur, instable et conflictuel. Un monde où le rapport de force s’impose sur la coopération, où les droits de l’homme s’effacent, où la démocratie cède devant l’autocratie. Un monde favorable aux ambitions du Kremlin que Vladimir Poutine impose par sa stratégie du désordre.

Rassemblement à Paris : L’amour est plus fort que les répressions en Russie

Ce samedi 13 février 2021, veille de la Saint Valentin, nous appelons à un rassemblement à Paris en solidarité avec les manifestants pacifiques réprimés en Russie et pour exiger la libération de l’opposant russe Alexeï Navalny et de tous les prisonniers politiques en Russie. AlexeÏ Navalny a été jugé de manière expéditive, puis condamné à 2 ans et 8 mois de colonie pénitentiaire, notamment pour des faits fabriqués qui lui sont reprochés suite à l’affaire initiée par la société française Yves Rocher.

Nous dénonçons cette décision politiquement motivée libération d’Alexeï Navalny et de tous les prisonniers politiques, ainsi que des journalistes, qui ont été arrêtées lors des manifestations pacifiques les 23 et 31 janvier 2021.

Ensemble, disons que l’amour est plus fort que les répressions en Russie !

Samedi 13/02 à 14h, place Saint Michel, Paris.

Liberté pour Alexeï Navalny

Dans un simulacre de « justice » et après un procès inéquitable, l’opposant russe Alexeï Navalny vient d’être condamné à passer 2 ans et 8 mois dans une colonie pénitentiaire. Nous dénonçons cette injustice et une décision politiquement motivée.

Exigez la libération de Navalny, signez la pétition : https://www.change.org/p/emmanuel-macron-pour-la-lib%C3%A9ration-imm%C3%A9diate-de-l-opposant-russe-alexe%C3%AF-navalny?recruiter=56431779&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=share_petition&recruited_by_id=d8bbf7d0-ce5e-0130-ee07-3c764e04873b&utm_content=fht-26974171-fr-fr%3A1&fbclid=IwAR11e0VoEw-90l1FgAvBEKY-jD-UniG9tYHTZpCG2opuAvQsTGhtF4onrNY

Invitation au webinaire : Comment aider le mouvement pour la démocratie en Russie ?

Invitation au webinaire : Comment aider le mouvement pour la démocratie en Russie ?

Nous vous invitons à une réunion à distance, à l’occasion d’un Webinar, pour discuter ensemble des solutions que nous pouvons apporter pour soutenir la démocratie en Russie. La discussion se déroulera sous forme d’échanges libres, où chacun pourra soumettre ses propositions.Programme:
– Introduction et mot de bienvenue
– Point sur les manifestations, la situation des manifestants et prisonniers politiques en Russie. Par Marie Mendras, politologue spécialiste de la Russie et chercheure au CERI Sciences Po et Nadezhda Kutepova, écologiste, juriste, réfugiée politique en France.
– Point sur la liberté d’expression et la situation des journalistes en Russie. Par Johann Bihr, journaliste et consultant, ancien responsable du bureau Europe de l’Est et Asie centrale de RSF.
– Discussion libre sur ce qui est possible de faire en France et en Europe
– Listing des principales propositions d’actions concrètes issues de la discussion
– Calendrier et répartition des actions en groupes de travail
– Conclusion

Un flash mob #FreeNavalny aura lieu à la fin de webinaire.

Inscrivez-vous en cliquant ici.

Paris, 31.01.21 : rassemblement pour la libération d’Alexeï Navalny et de tous les prisonniers politiques en Russie

Important rassemblement aujourd’hui, 31.01.21, à Paris, en solidarité avec les manifestants russes et pour exiger la libération d’Alexeï Navalny et de tous les prisonniers politiques en Russie.

Avec Amnesty International France, Russie-Libertés, Marie Mendras, Sergei Guriev, André Gattolin, Nicolas Tenzer et d’autres. #FreeNavalny

Russie-Libertés

Merci de visiter notre site, pour nous soutenir :