Tagged Tchouvachie

Tchouvachie: vers une interdiction totale de manifester en ville.

Communiqué de presse

Le 19 octobre un comité du Conseil d’Etat de Tchouvachie, une république de la Fédération de Russie sur la rive gauche de la Volga, a approuvé un projet de loi interdisant toute manifestation à proximité (moins de 50 mètres) des habitations, des bâtiments municipaux, des trottoirs, des routes, des gares, des centres commerciaux, des marchés, des arrêts de transport public, des terrains de jeux ou de sport et des lieux de culte.

Par ailleurs, le 26 octobre l’administration de Novotcheboksarsk, la deuxième ville de Tchouvachie, a interdit une manifestation en se référant à ce projet de loi avant même qu’il n’entre en vigueur.

Selon des défenseurs locaux des droits humains, cette loi obligera à manifester hors de la ville en contradiction de la Constitution Russe dont l’article 31 garantit la liberté de manifester.

Le parti au pouvoir Russie unie promeut ouvertement ce projet de loi. La première tentative de le faire passer remonte à septembre quand le député Nicolaï Malov présenta ce projet au comité en charge de la construction et des collectivités locales, mais les protestations des citoyens empêchèrent le vote.

Le 19 octobre, ce comité a finalement adopté le projet par 11 voix sur 14. Dans le même temps, de député de Russie unie Valéri Filimonov s’est empressé de déclarer que «60% de la population de Tchouvachie approuvera la nouvelle loi sur les manifestations». Le projet doit maintenant être examiné par le Conseil d’Etat de Tchouvachie qui, s’il l’approuve, fera entrer la loi en vigueur avant la fin de l’année.

Ce vendredi 2 novembre des habitants de Tcheboksary sortiront dans les rues de la capitale de Tchouvachie pour organiser des piquets de grève individuels contre ce projet qui empêche déjà les manifestations.

L’association Russie-Libertés exprime son soutien aux personnes en lutte pour leur droit de manifester librement et demande l’abandon de ce projet de loi qui contredit l’esprit et la lettre de la Constitution russe.

La Tchouvachie sur la carte de la Russie

En prison pour une pancarte «Tchékistes au Kremlin – la Russie est dans la merde»

Dmitri Karouev, qui avait déjà passé 15 jours en prison pour avoir craché sur un portrait de Poutine au mois de mai, est de nouveau derrière les barreaux. Il a été condamné le 10 juillet à 15 jours de prison pour sa pancarte «Tchékistes au Kremlin – la Russie est dans le merde».

le 3 juillet dernier Karouev manifestait seul devant les bureaux du FSB à Tcheboksary, la capitale de la Tchouvachie, région du centre de la Russie d’Europe. Il ne faisait que tenir sa pancarte, pourtant, quelques jours plus tard, la police l’interpelle à son domicile et l’accuse de conduite désordonnée et de violation des règles de manifestation. Pour rappel une manifestation en solo ne nécessite aucune déclaration auprès des autorités.

Read more