Tagged présidentielle

Moscou: Affrontements entre la police et des manifestants anti-Poutine

20 minutes

La police et des opposants se sont affrontés dimanche à Moscou au cours d’un rassemblement contre le président élu Vladimir Poutine, à la veille de son retour à la présidence, et plusieurs dirigeants de l’opposition ont été interpellés.

Le leader du Front de Gauche, Sergueï Oudaltsov, a été interpellé par la police alors qu’il s’adressait sur scène à une foule de manifestants pendant le rassemblement sur la place Bolotnaïa, située sur une petite île délimitée par la Moskova.

Une journaliste de l’AFP sur place a vu des policiers casqués frapper à l’aide de matraques des dizaines d’opposants afin de disperser la manifestation.

http://www.20minutes.fr/monde/russie/929263-moscou-affrontements-entre-police-manifestants-anti-poutine

Sur le même sujet : Le Monde, http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/05/06/echauffourees-a-moscou-lors-d-une-manifestation-anti-poutine_1696563_3214.html

UPD: Le nombre de personnes interpellées à Moscou lors des manifestations des 6 et  7 mai est supérieur à 500, sans compter les nombreuses interpellations en province pour empêcher les gens de rejoindre Moscou.

Ces statistiques qui démontrent une fraude électorale

Le Nouvel Observateur

« Nous avons gagné dans une lutte ouverte et honnête » avait lancé Vladimir Poutine à l’annonce de sa réélection, le 4 mars dernier. Pourtant, trois semaines après sa victoire controversée, les preuves de fraudes s’accumulent. Une analyse statistique des votes des « Russes de l’étranger », pourrait même démontrer un bourrage des urnes dans de très nombreuses ambassades européennes.

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-russe/20120328.OBS4820/presidentielle-russe-ces-statistiques-qui-demontrent-une-fraude.html

L’opposition russe perd du terrain

Le Point

La mobilisation en baisse samedi lors du rassemblement de l’opposition russe met cette hétéroclite alliance au pied du mur, et elle doit développer une stratégie autre que celle des manifestations à répétition pour maintenir la pression sur le président élu, Vladimir Poutine. Les organisateurs l’ont admis eux-mêmes. Selon eux, 25 000 personnes sont venues à ce qui devait être le grand rassemblement pour dénoncer l’élection frauduleuse de l’homme fort du pays, alors qu’ils avaient revendiqué jusqu’à 120 000 manifestants à Moscou ces derniers mois.

http://www.lepoint.fr/monde/l-opposition-russe-perd-du-terrain-11-03-2012-1440071_24.php

Poutine président : nous avons assisté à un coup d’État électoral

Le Nouvel Observateur

Dimanche 4 mars, Vladimir Poutine a remporté l’élection présidentielle dès le premier tour avec 64,39% des voix. Le Premier ministre (re)devenu président a déclaré avoir « gagné dans une lutte honnête ». Mais, comme en témoignent les très nombreux observateurs indépendants du scrutin présidentiel russe, ce qui s’est déroulé le 4 mars ne peut en aucun cas être qualifié simplement de fraude ou manipulation. La loi électorale a été ouvertement bafouée à tous les niveaux et dans toutes les régions, sans la moindre tentative de dissimulation des fraudes ou de justifications juridiques.

Maxime FILANDROV, membre de Russie Libertés

lire la suite: http://leplus.nouvelobs.com/contribution/364197-poutine-president-nous-avons-assiste-a-un-coup-d-etat-electoral.html

Russie: la présidentielle est une « insulte » pour la société, selon des observateurs

ladepeche.fr

La Ligue des électeurs, une association fondée par des célébrités russes pour évaluer l’honnêteté de la présidentielle remportée par Vladimir Poutine, a refusé mercredi de reconnaître ce scrutin, le qualifiant d' »insulte » pour la société en raison de « fraudes massives ».

« Le 4 mars a été une insulte pour la société ; les institutions de la présidence, du système électoral et du pouvoir russe dans son ensemble ont été discréditées », a estimé la Ligue dans un communiqué.

http://www.ladepeche.fr/article/2012/03/06/1300189-russie-la-presidentielle-est-une-insulte-pour-la-societe-selon-des-observateurs.html

Russie : une élection incontestée pour un scrutin pour le moins contestable

La regle du jeu

L’ex-agent du KGB et maître (de plus en plus contesté) du Kremlin vient de se ré-offrir six ans de présidence dans l’indifférence quasi générale. La Grande-Bretagne a enjoint du bout des lèvres l’ex-futur président russe de respecter les principes et règles clés de la démocratie, Madame Merkel de moderniser sa politique ; l’Union européenne a appelé Moscou à remédier aux lacunes du processus électoral. Autant de bons conseils que s’empressera de suivre, c’est certain, Monsieur Poutine après cette réélection “sans surprise”.

Une voix néanmoins s’est élevée au Parlement européen ce lundi pour dénoncer un scrutin orchestré en haut lieu : “Nous avons assisté à la pose du dernier clou dans le cercueil de la démocratie russe” a ainsi déclaré le chef du groupe libéral au Parlement européen, Guy Verhofstadt, dans un communiqué.

http://laregledujeu.org/2012/03/06/9161/russie-une-election-incontestee-pour-un-scrutin-pour-le-moins-contestable/

Poutine réélu

France Culture

Sans surprise, le Premier ministre sortant l’a emporté au premier tour de la présidentielle russe avec près de 64 % des voix. Mais les observateurs électoraux de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) ont évoqué une campagne « clairement biaisée » en sa faveur. Et selon la presse russe, Vladimir Poutine pourrait être confronté à une perte de légitimité au cours de son troisième mandat.

Des détails sur le déroulement des élections, les manifestations de contestation, la réaction des autorités européennes.

http://www.franceculture.fr/2012-03-06-poutine-reelu

Russie : après les fraudes vient la matraque

Libération
Fini la rigolade et les manifestations de l’opposition bon enfant et sans débordements. Lundi soir, le meeting anti-Poutine à Moscou, pourtant autorisé, s’est terminé dans une confrontation violente entre les forces de l’ordre et les manifestants. Comme avant décembre, quand tout rassemblement de l’opposition finissait immanquablement sous les matraques de la police. Refusant de quitter la place Pouchkine à la fin du meeting, en suivant l’appel de Sergueï Oudaltsov, le leader du Front de gauche, ils ont décidé de «rester ici tant que Poutine ne partira pas».

http://www.liberation.fr/monde/01012394143-russie-apres-les-fraudes-vient-la-matraque

Sur le même sujet: Nouvelles manifestations contre Poutine, accusé de fraudes, Le Point, 5 mars

RUSSIE. Des centaines d’arrestations de manifestants

Le Nouvel Observateur

La police a donné l’assaut contre les manifestants réunis lundi 5 mars place Pouchkine, à Moscou, lors d’une manifestation autorisée au lendemain de l’élection présidentielle qui a consacré une nouvelle fois Vladimir Poutine dès le premier tour. La police anti-émeute a procédé à de nombreuses arrestations, parfois violentes, tabassant à coups de matraque les opposants qui refusaient de se laisser embarquer, a-t-on pu constater en direct sur le site de diffusion de vidéos en direct Ustream.

Certains manifestants, à terre, ont été frappés au sol par les forces de l’ordre. Solidaires, les manifestants se tenaient par les bras, en rang serrés avant d’être dispersés par la police. Parmi les leaders arrêtés : Alexey Navalny, Serguey Oudaltsov, Ilia Iachine.

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-russe/20120305.OBS2940/russie-des-centaines-d-arrestations-de-manifestants.html