Tagged Ildar Dadin

340f0747fe15

Un activiste russe condamné à 3 ans de prison.

Le 7 décembre 2015, jour de la dernière audience dans l’affaire de l’activiste civil russe Ildar Dadin.
Le Procureur a requis une peine de 2 ans. Le juge a condamné Ildar à 3 ans d’emprisonnement.

Il s’agit de la première condamnation à la peine d’emprisonnement en vertu de l’article 212.1, inclus dans le Code Pénal en Juillet 2014, qui mentionne « Les violations répétées de l’ordre établi des rassemblements, manifestations, défilés et piquets de grève ». Cet article du Code Pénal a déjà servi pour ouvrir une enquête judiciaire à l’encontre de Vladimir Ionov et Mark Galpérine, connus pour leur action en janvier 2015 « Je suis Charlie ».
C’est aussi un cas exceptionnel où le juge condamne l’accusé à une peine plus sévère que celle demandée par le procureur.

Ildar Dadin a activement participé à de nombreuses manifestations protestataires, souvent sous forme des piquet ou de grève solitaire. Ildar a été en détention provisoire 15 jours durant jusqu’au 30 janvier 2015. Depuis le 3 février 2015 il était assigné à résidence. Actuellement ni ses proches, ni son avocat ne savent où il se trouve.
Ildar Dadin est reconnu prisonnier politique par le centre de défense des droits de l’homme « Mémorial ». Aujourd’hui son destin a basculé… Nous tenons à le soutenir dans sa lutte dans ce procès inéquitable et exprimons notre indignation face à cette condamnation injuste.