Tagged falsifications

Bureau de vote à Rostov. Sources : Golos

Les élections législatives en Russie entachées de nombreuses fraudes

Communiqué de presse

Les élections législatives en Russie entachées de nombreuses fraudes.

Les élections législatives russes se sont déroulées, ce dimanche 18 septembre, dans un contexte tendu et ont été entachées, d’après l’organisation Golos, par de nombreuses fraudes.

Ces élections législatives ont eu lieu dans un contexte particulier : après les élections législatives de 2011 et le grand mouvement de contestation populaire qui les a suivi, plusieurs lois liberticides limitant les droits des citoyens russes ont été adoptées. Les possibilités de mobilisation citoyenne ont été réduites, les nombre de médias indépendants a diminué et la société civile subit une pression importante de la part des autorités. Plusieurs membres de l’opposition ont été empêchés de se présenter à ces élections et le débat démocratique dans les médias n’a pas été équitable. Lors de la campagne électorale, les conditions d’une concurrence démocratique saine n’ont pas été réunies et les « ressources administratives » ont été largement mobilisées en faveur du parti Russie-Unie. Tout a été organisé pour assurer la victoire du parti au pouvoir.

Malgré l’assurance du gouvernement et de la commission électorale centrale d’organiser des élections « propres », les observateurs indépendants ont signalé de nombreux cas de fraudes et des infractions. L’organisation Golos a notamment reçu plus de 3500 alertes et a recensé plusieurs centaines de cas de fraudes. D’après cette organisation, le niveau des fraudes serait « légèrement inférieur à celui de 2011 » mais reste important et ferait penser à une nouvelle large falsification des élections en Russie. Il ne s’agit donc pas de quelques infractions isolées mais d’un système de falsification massif et organisé.

Les observateurs indépendants ont constaté plusieurs « carrousels » (groupes d’électeurs qui votent plusieurs fois dans plusieurs bureaux de vote) notamment à Moscou et dans la région d’Altai, ainsi que plusieurs cas de bourrage d’urnes comme, par exemple, à Rostov-sur-Don. Ces nombreuses fraudes ont sans aucun doute aidé le parti Russie-Unie à obtenir une très large majorité à la Douma. Par ailleurs, l’abstention a été particulièrement élevée (surtout à Moscou et à Saint-Pétersbourg) ce qui montre un faible intérêt des citoyens pour ces élections.

Russie-Libertés constate avec regret que, une nouvelle fois, les engagements du gouvernement russe en matière d’élections libres et démocratiques n’ont pas été tenues. Les fraudes électorales constatées par les observateurs indépendants lors de ces élections législatives indiquent une violation massive du droit de vote des citoyens russes inscrit dans la Constitution. Nous exigeons une enquête indépendante sur l’ensemble des cas de fraudes constatés par la société civile.

Russie-Libertés

750 euros d’amende pour avoir dénoncé des fraudes électorales

Tatiana Ivanova, une enseignante de littérature russe de Saint-Pétersbourg, écope d’une amende de 30 000 roubles (750 euros) pour avoir dénoncé des fraudes lors des élections législatives de décembre 2011.

Dans une interview au journal Novaya Gazeta en janvier 2012, Тatiana Ivanova relate qu’en sa qualité de chef de bureau de vote, elle a fait l’objet de pressions de la part des autorités pour falsifier les résultats du scrutin. Elle indique même la source de ces pressions: Natalia Nazarova, une fonctionnaire responsable de l’organisme territorial de l’enseignement. Cette dernière a porté plainte contre Tatiana Ivanova et Novaya Gazeta pour préjudice moral et atteinte à sa réputation.

Read more

Ces statistiques qui démontrent une fraude électorale

Le Nouvel Observateur

« Nous avons gagné dans une lutte ouverte et honnête » avait lancé Vladimir Poutine à l’annonce de sa réélection, le 4 mars dernier. Pourtant, trois semaines après sa victoire controversée, les preuves de fraudes s’accumulent. Une analyse statistique des votes des « Russes de l’étranger », pourrait même démontrer un bourrage des urnes dans de très nombreuses ambassades européennes.

http://tempsreel.nouvelobs.com/presidentielle-russe/20120328.OBS4820/presidentielle-russe-ces-statistiques-qui-demontrent-une-fraude.html

Russie: la présidentielle est une « insulte » pour la société, selon des observateurs

ladepeche.fr

La Ligue des électeurs, une association fondée par des célébrités russes pour évaluer l’honnêteté de la présidentielle remportée par Vladimir Poutine, a refusé mercredi de reconnaître ce scrutin, le qualifiant d' »insulte » pour la société en raison de « fraudes massives ».

« Le 4 mars a été une insulte pour la société ; les institutions de la présidence, du système électoral et du pouvoir russe dans son ensemble ont été discréditées », a estimé la Ligue dans un communiqué.

http://www.ladepeche.fr/article/2012/03/06/1300189-russie-la-presidentielle-est-une-insulte-pour-la-societe-selon-des-observateurs.html

Poutine réélu

France Culture

Sans surprise, le Premier ministre sortant l’a emporté au premier tour de la présidentielle russe avec près de 64 % des voix. Mais les observateurs électoraux de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) ont évoqué une campagne « clairement biaisée » en sa faveur. Et selon la presse russe, Vladimir Poutine pourrait être confronté à une perte de légitimité au cours de son troisième mandat.

Des détails sur le déroulement des élections, les manifestations de contestation, la réaction des autorités européennes.

http://www.franceculture.fr/2012-03-06-poutine-reelu

Poutine réélu : l’OSCE confirme une élection « clairement biaisée »

eitb.com

Le chef des observateurs de l’OSCE (Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe) a estimé le 5 mars qu’il y avait des « problèmes sérieux » avec l’élection présidentielle russe du 4 mars, remportée par Vladimir Poutine avec un score de plus de 63% des voix, selon la commission électorale. L’observatoire électoral indépendant russe Golos estime pour sa part, en se fondant sur les décomptes encore partiels de ses observateurs postés dans des bureaux de vote, que le score de Vladimir Poutine est plus proche des 50% et a échappé de peu à un second tour.

http://www.eitb.com/fr/infos/international/detail/843041/fraudes-russie–osce-confirme-election-clairement-biaisee/

Sur le même sujet : Poutine réélu : l’OSCE confirme une élection « clairement biaisée », avec un vidéo d’un bourrage d’urne, Le Nouvel Observateur

Présidentielle: des soupçons de fraudes signalés en Russie

Le Huffington Post

« C’est une élection de voleurs, absolument malhonnête et indigne ». Ces mots sont ceux de Guennadi Ziouganov ; candidat communiste à la présidentielle russe à l’issue de la victoire de Vladimir Poutine au premier tour avec plus de 60% des voix. Les témoignages sur des fraudes électorales en Russie dont des bourrages d’urnes et autres anomalies ont afflué dès les premières heures du scrutin.

http://www.huffingtonpost.fr/2012/03/04/russie-presidentielle-fraudes_n_1319641.html