Tagged depardieu

Gérard Depardieu a-t-il rejoint l’opposition russe ?

Source de l’image : www.independent.co.uk

Gérard Depardieu aurait-il tourné le dos à Poutine et Kadyrov pour rejoindre l’opposition russe ?

En tout cas l’acteur, qui n’en est pas à son premier revirement, aurait subit dans la nuit de dimanche à lundi des perquisitions et un contrôle du fisc russe à son domicile en Mordovie. Les policiers l’auraient déclaré « agent de l’étranger » selon la nouvelle loi russe, une enquête aurait également été ouverte.

Les proches de l’acteur auraient déclaré ce matin leur stupéfaction : « La police russe a défoncé la porte de sa maison en pleine nuit, il était nu, menotté, il ne comprenait pas ce qui lui arrivait. »

Libéré ce matin, l’acteur aurait dit : « Poutine et moi c’est fini, je rejoins l’opposition russe dès aujourd’hui ! ». Ses proches indiqueraient qu’il aurait pris directement la direction du camp de travail pour femmes où Nadia Tolokonnikova, une des Pussy Riot, est enfermée pour lui signaler son soutien et essayer de négocier sa libération anticipée. Avant de partir l’acteur aurait déclaré « Je veux marcher main dans la main avec ces nombreux citoyens et artistes russes dont les droits les plus élémentaires sont bafoués par le régime. Attendez-vous à m’entendre dans les manifs ! ».

Aujourd’hui, 1er avril 2013, l’association Russie-Libertés déclare de nouveau son soutien à toutes celles et tous ceux qui luttent contre les injustices et pour les droits humains en Russie. Nous appelons à la mobilisation contre les lois anti-ONG et contre toutes les lois répressives. La Russie sera libre !

Russie-Libertés

(cette information est bien évidemment une fiction pour le 1er avril !)

dep

Depardieu, « ami personnel » de Ramzan Kadyrov.

Depardieu et Kadyrov. Source : Instagram
Depardieu et Kadyrov. Source : Instagram

« Qu’est-ce que le syndrome Kadyrov ? On peut le caractériser par les traits suivants que sont l’insolence rustre et la cruauté masqués par du courage et de l’amabilité. En Tchétchénie les Kadyrovsky frappent les hommes et les femmes à partir du moment où ils pensent que c’est nécessaire. Ils les décapitent de la même façon que leurs ennemis wahhabites. Et tout ceci est justifié et commenté par les plus hautes autorités comme des « détails permettant de placer les Tchétchènes en faveur de la Russie. »

Anna Politkovskaïa, septembre 2006.

La Russie est-elle une grande démocratie ? Quelques remarques sur la visite de M.Depardieu en Mordovie.

Depardieu Saransk
Source photo : Mordovmedia/AP

La semaine dernière, tous les médias se sont emparés de l’affaire du passeport russe de Gérard Depardieu. J’ai aussi été sollicitée pour répondre à leurs questions en direct à la télé, trois fois en l’espace de deux jours. Se plier aux contraintes imposées par le direct n’a pas été chose aisée pour moi. Pourtant, j’ai essayé de dire l’essentiel. Je remercie le site newsring.fr, grâce auquel je peux livrer ici des réponses plus approfondies. Voici le lien sur le débat autour de la question de la démocratie en Russie sur newsring.fr.

– La Russie est-elle une grande démocratie, comme le croit M. Depardieu, mon nouveau concitoyen ?

Je pense qu’il faut distinguer les choix  d’un acteur très aimé par beaucoup de Russes (comme de Français) de la question de la démocratie en Russie. On peut comparer la situation de la Russie à différentes périodes historiques, dont M. Depardieu est apparemment fin connaisseur au vu des rôles qu’il se choisit pour filmer en Russie. Dans cette perspective, je comprends très bien sa formule : la Russie n’est plus la même qu’à l’époque de la monarchie (sous laquelle vivait Raspoutine, que l’acteur incarne dans un film), et plus la même qu’à l’époque stalinienne non plus.

Ainsi le pays s’est-il démocratisé : nous avons des citoyens qui – d’après la Constitution russe en tout cas – élisent leurs représentants. En réalité tous les observateurs confirment que les élections sont falsifiées.

Read more