Tagged 6 mai

Qui sont les nouveaux prisonniers politiques en Russie ?

BhOvt-zCAAAjw_M

Le 6 mai 2012 – jour du retour de Vladimir Poutine à la présidence de la Russie – des débordements ont éclaté sur la place Bolotnaïa à Moscou. Plusieurs témoins ainsi que les journalistes de Novaïa Gazeta indiquent que les troubles avaient été organisés par les mouvements de jeunesse pro-Kremlin et qu’il s’agissait d’une provocation. Toutefois, le Comité d’enquête fédéral a ouvert plusieurs enquêtes contre des militants et des opposants. Un vaste mouvement de solidarité avec les « prisonniers du 6 mai » s’est crée en Russie, notamment à travers les réseaux sociaux. Sous la pression, plusieurs de ces prisonniers politiques ont été libérés à la fin de l’année 2013. Sept « prisonniers du 6 mai » ont été condamnés à de lourdes peines de prison ferme allant jusqu’à quatre ans et une figurante du dossier a été condamnée à trois ans avec sursis. Par ailleurs, plusieurs militants et opposants sont aujourd’hui considérés comme des prisonniers politiques.

Aujourd’hui, le 6 mai 2014, Russie-Libertés organise un rassemblement à Paris pour exiger la libération des prisonniers politiques en Russie.

Nous publions également une série de portraits de celles et ceux qui sont aujourd’hui privés de libertés pour des raisons politiques ou militantes.

Read more

Un grand procès politique: Ils encourent jusqu’à vingt ans de prison pour la manifestation du 6 mai 2012.

La manifestation d’opposition du 6 mai 2012 s’est terminée par des heurts entre policiers et manifestants. Les poursuites pénales pour «troubles de masse» initiées par le Comité d’investigation comptent pour le moment 19 prévenus, dont 13 sont en détention provisoirement. Certains d’entre eux encourent jusqu’à vingt ans de prison.

L’un des protagonistes, Maxime Louzianine, vient d’écoper de quatre ans et demi de camp. L’affaire du 6 mai 2012 est devenu un procès politique pour l’exemple afin d’effrayer les activistes de l’opposition. 

Russie-Libertés exige la libération immédiate de tous les prévenus, ainsi qu’un nouvel examen approfondi et sans parti pris de l’affaire pour rétablir la vérité.

Read more

Moscou: Affrontements entre la police et des manifestants anti-Poutine

20 minutes

La police et des opposants se sont affrontés dimanche à Moscou au cours d’un rassemblement contre le président élu Vladimir Poutine, à la veille de son retour à la présidence, et plusieurs dirigeants de l’opposition ont été interpellés.

Le leader du Front de Gauche, Sergueï Oudaltsov, a été interpellé par la police alors qu’il s’adressait sur scène à une foule de manifestants pendant le rassemblement sur la place Bolotnaïa, située sur une petite île délimitée par la Moskova.

Une journaliste de l’AFP sur place a vu des policiers casqués frapper à l’aide de matraques des dizaines d’opposants afin de disperser la manifestation.

http://www.20minutes.fr/monde/russie/929263-moscou-affrontements-entre-police-manifestants-anti-poutine

Sur le même sujet : Le Monde, http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/05/06/echauffourees-a-moscou-lors-d-une-manifestation-anti-poutine_1696563_3214.html

UPD: Le nombre de personnes interpellées à Moscou lors des manifestations des 6 et  7 mai est supérieur à 500, sans compter les nombreuses interpellations en province pour empêcher les gens de rejoindre Moscou.