From Manifestations

Photo : Tomas Dworzhak, source : http://www.sciencespo.fr/ceri/evenements/#/?lang=fr&id=4907

Conférence « Vingt ans après la première guerre tchétchène. La politique de l’État russe dans le Nord-Caucase »

Russie-Libertés soutient la conférence « Vingt ans après la première guerre tchétchène. La politique de l’État russe dans le Nord-Caucase » organisée en partenariat avec la revue Caucasus Survey, Centre d’études caucasiennes, et avec le soutien de FMSH, Comité Tchétchénie, Fondation Un monde par tous, Habitat-Cité, réseau ELENA et l’association Caucase-DOSH, qui aura lieu le 27 mai 2016 à SciencesPo-CERI à Paris.

Programme et informations pratiques ici : http://www.sciencespo.fr/ceri/evenements/#/?lang=fr&id=4907

image

Affaire de Bolotnaïa : triste anniversaire

Le 6 mai est une journée spéciale pour la société civile russe. Il y a quatre ans, jour pour jour, une grande manifestation civile a tourné au cauchemar. Le 6 mai 2012, alors que de simples citoyens et activistes russes s’apprêtaient à rejoindre la place Bolotnaïa à Moscou, pour exprimer leur déception suite aux élections présidentielles considérées comme étant falsifiées, la police a bloqué les accès au lieu de rassemblement et a réprimé avec violence toute tentative de participer à cette manifestation, pourtant autorisée.

Ce jour a marqué le point de non-retour dans la vie de nombreux Russes et a indiqué la direction de la politique intérieure pour les années à venir. Cette politique a plongé la Russie dans une situation de crise économique, politique et sociale. Le territoire de la liberté dans notre pays se réduit de jour en jour, telle une peau de chagrin.

La marche pacifique contre la fraude électorale massive a été suivie par des arrestations, des accusations à tort et des affaires pénales (34 condamnations en tout) montées de toute pièce. Des faux témoignages, de l’intimidation – tous les moyens sont bons pour faire comprendre à la population russe que toute critique et toute action civile seront passibles de peines d’emprisonnement. En décembre 2015 un nouveau verdict a été prononcé : Ivan Nepomniaschikh, présent sur la place Bolotnaïa il y a 4 ans, a été condamné à 2 ans de prison ferme sous des accusations présumées comme fausses par sa défense.

Des enquêtes suite à l’affaire Bolotnaïa sont toujours en cours. Toute personne qui était sur la place Bolotnaïa le 6 mai 2012 peut toujours être interpellée à tout moment. Les dernières fouilles ont eu lieu au début de l’année 2016 à Saint-Pétersbourg à l’encontre de plusieurs militants politiques, tôt le matin, à leur domicile.

Des condamnations pour des piquets de grève solitaires (affaire d’Ildar Dadine), pour le partage de publications sur les réseaux sociaux (affaire Ekaterina Vologjeninova et Andrei Boubeev), mais aussi, des poursuites à l’encontre de personnes  accusées d’ »espionnage » (28 personnes condamnées en 2015) et finalement, le durcissement de la loi dites « des agents de l’étranger » et son extension aux associations et fondations à but non lucratif : un triste bilan de la transformation de la Russie en un État autoritaire où les droits et les libertés sont bafoués.

L’actualité, c’est aussi l’ambiance générale de l’intolérance et de la haine instaurée grâce à la propagande bien maîtrisée par la télévision et les médias pro-gouvernementaux. Ce « climat de haine » a déjà fait plusieurs victimes.

Ce n’est pas étonnant que les manifestations sont de moins en moins nombreuses, alors que les agressions de personnes faisant partie de l’opposition ou étant critiques envers les autorités (comme l’écrivaine Ludmila Oulitskaya ou l’homme politique Milhail Kassianov) se multiplient.

Mais ce n’est pas cette triste image de la société russe que nous voulons retenir aujourd’hui. Ce sont les visages des prisonniers de Bolotnaïa éclairés par l’espoir de voir un jour leur pays libre. Les visages des enfants écrivant leurs mémoires sur l’histoire russe en quête de la vérité. Les jeunes personnes conscientes et ouvertes vers le monde, ce sont elles qui sans doute feront l’avenir de ce beau pays. Il est primordial pour nous aujourd’hui de refaire la lumière sur l’affaire Bolotnaïa, la première affaire de la nouvelle ère Poutinienne qui a ouvert le bal des représailles et de l’étouffement de toute opinion différente en Russie. C’est pour le respect de cette liberté que nous luttons tous.

Pour en savoir plus :

http://6may.org/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Bolotna%C3%AFa

banniere-facebook

Forum : Société civile en Russie – tous des « agents de l’étranger » ?

flyer2 (1)FORUM ASSOCIATIF
SOCIETE CIVILE EN RUSSIE – TOUS DES « AGENTS DE L’ETRANGER » ?
SAMEDI 9 AVRIL 15H – 18H30
(La conférence et la projection seront suivies d’une exposition et d’un buffet solidaire)
Lieu : Salle des expositions, Mairie du 2ème arrondissement, 8 Rue de la Banque, 75002 Paris

Inscription gratuite >>> https://www.tickasso.com/e/forumsocietecivileenrussietousdesagentsdeletranger55

Trois ans après l’entrée en vigueur de la loi obligeant les ONG à s’enregistrer sous l’appellation dégradante d’ « agents de l’étranger », où en est aujourd’hui la société civile en Russie ? Quelles sont les conséquences pour les associations, les militants, mais aussi pour la population russe ? Comment résistent ces défenseurs des droits humains en Russie, face à un État qui tente de les étouffer ?
Des militants russes confrontés aux pressions des autorités tenteront de répondre à ces questions. Avec, notamment :
Nadejda Koutepova, fondatrice de « Planète de l’espoir » (ONG d’aide aux victimes de l’accident nucléaire de Mayak),
Ioulia Berezovskaïa, présidente de l’association GRANI, directrice du site Grani.Ru,
Damir Gaïnoutdinov, juriste de l’ONG Agora (organisation de défense des droits humains),
Sacha Koulaeva, responsable du bureau Europe de l’Est et Asie centrale de la FIDH (Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme),
Animation : Laurence Habay, journaliste spécialiste de la Russie, chef du service Russie-Caucase à l’hebdomadaire Courrier International.
La conférence sera précédée par la projection d’une série de films intitulée « Agents de l’étranger ». Qui sont-ils ? du collectif russe « Human Rights Defenders » (films en russe, sous-titres en anglais).
Après la conférence : visite de l’exposition photo de Nadejda Koutepova sur les conséquences de la catastrophe nucléaire de Mayak dans la région de Tcheliabinsk en Russie. Partenaire de l’exposition : Fondation Heinrich Böll (France). Pendant la visite un buffet solidaire sera proposé.
Évènement organisé par Amnesty International France (AIF), Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT), FIDH (Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme), LDH (Ligue des Droits de l’Homme), Inter-LGBT, RSF et l’association Russie-Libertés.
Inscription gratuite et obligatoire en cliquant sur ce lien : https://tickasso.com/e/forumsocietecivileenrussietousdesagentsdeletranger55

(ou par mail : forum.russie.9avril@gmail.com).

BB931C27-3AB7-4E78-A76D-8EACA0928C0A_cx0_cy5_cw0_mw1024_s_n_r1

En mémoire de Boris Nemtsov // В память о Борисе Немцове. Rassemblement le 27 février à Paris.

En mémoire de Boris Nemtsov // В память о Борисе Немцове.

Le 27 février 2015, Boris Nemtsov, homme politique et opposant russe, a été assassiné dans le centre-ville de Moscou.
Le 27 février 2016, un an après sa mort, nous vous invitons à un rassemblement en mémoire de Boris Nemtsov à Paris.

Heure : 15h – 17h.
Lieu : Boulevard Lannes angle rue Dufrenoy, Paris 16ème (en face de l’ambassade de Russie en France).
Micro ouvert et fleurs blanches.

Photo Denis Romanov, source OVD-Info.

Jour de la Constitution : 33 arrestations à Moscou.

Aujourd’hui, lors des manifestations consacrées au jour de la Constitution de la Fédération de Russie, à Moscou, 33 personnes ont été interpellées par la police. Ces personnes participaient à la « Marche des changements » – manifestation pacifique pour la défense des principes de la Constitution russe.

D’après l’ONG russe OVD-Info, 25 personnes se trouvent encore en détention provisoire dans plusieurs commissariats de Moscou. Parmi les personnes interpellées se trouve Georgi Satarov, l’un des auteurs de la Constitution russe.

Russie-Libertés rappelle que d’après l’article 31 de la Constitution russe : « Les citoyens de la Fédération de Russie ont le droit de se rassembler pacifiquement, sans armes, de tenir des réunions, meetings et manifestations, des marches et piquets. »

Nous dénonçons ces arrestations injustifiées et demandons le respect de la Constitution et la libération immédiate de tous les manifestants pacifiques.

Russie-Libertés

14nov-bannerfb-new4

FORUM-CONCERT « POUR VOTRE LIBERTÉ ET POUR LA NÔTRE » Édition 2015 – ФОРУМ-КОНЦЕРТ « ЗА ВАШУ И НАШУ СВОБОДУ » 2015

Suite aux évènements tragiques survenus hier à Paris nous sommes dans l’obligation de reporter le forum-concert de ce soir à une date ultérieure que nous vous communiquerons. Toutes nos pensées vont aux victimes et à leurs proches.
В связи с произошедшей вчера в Париже трагедией мы переносим сегодняшний форум-концерт. Дату сообщим вам позже.
Скорбим по жертвам и мыслями с близкими погибших и раненых.

—————–

FORUM-CONCERT « POUR VOTRE LIBERTÉ ET POUR LA NÔTRE » Édition 2015.

ФОРУМ-КОНЦЕРТ « ЗА ВАШУ И НАШУ СВОБОДУ » 2015 (на русском языке ниже).

Samedi 14 novembre 2015, de 18h30 à 22h30 au Centre Cerise, 46 Rue Montorgueil, 75002 Paris, France.

« Société civile en Russie – tous des « agents de l’étranger » ? »

Trois ans après l’entrée en vigueur de la loi obligeant les ONG à s’enregistrer sous l’appellation dégradante d’ »agents de l’étranger », où en est aujourd’hui la société civile en Russie ? Quelles sont les conséquences pour les associations, les militants, mais aussi pour la population russe ? Comment les défenseurs des droits humains résistent-ils en Russie, face à un État qui tente de les étouffer ?

Des militants russes confrontés aux pressions des autorités tenteront de répondre à ces questions. Avec, notamment :

– Nadejda Koutepova, fondatrice de Planète de l’espoir (ONG d’aide aux victimes de radiations nucléaires),

– Oleg Khabibrakhmanov, membre du Conseil du Comité pour la prévention de la torture,

Iuliia Berezovskaia, directrice du site d’information grani.ru.

La conférence sera suivie par un concert de :

– Maxime Zecchini et Isabelle Durin – deux jeunes musiciens classiques, virtuoses de la scène française.

– Vesna – duo franco-russe de Veronika Bulycheva, chanteuse et guitariste et de Stéphanie Acquette, chanteuse et bassiste.

Programme :

18H30 Accueil apéro.
19H présentation des associations et du thème.
19H30 Conférence/Débat.
21h30 Concert.

Évènement organisé par Amnesty International France (AIF), Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT), FIDH (Fédération Internationale des Ligues des Droits de l’Homme), LDH (Ligue des Droits de l’Homme), Inter-LGBT et l’association Russie-Libertés.

Inscription gratuite et obligatoire en cliquant sur ce lien : https://www.tickasso.com/e/forumconcertpourvotrelibertetpourlantredition201519

————————————————————————————–

ФОРУМ-КОНЦЕРТ « ЗА ВАШУ И НАШУ СВОБОДУ » 2015

Суббота, 14 ноября 2015г., с 18:30 до 22:30 в центре Cerise, 46 rue Montorgueil, 75002, Париж, Франция.

« Гражданское общество России или « иностранный агент » ? »

Три года назад вступил в действие закон, обязующий некоммерческие организации- НКО регистрироваться под унизительным наименованием « иностранный агент ». Как это повлияло на гражданское общество России? К каким последствиям для ассоциаций, активистов, а также российских граждан привел этот закон? Как правозащитники сопротивляются давлению со стороны российского государства?

Российские активисты, которые напрямую столкнулись с этим давлением власти, постараются ответить на эти вопросы :

– Надежда Кутепова, основательница « Планеты надежд » (НКО по защите пострадавших от ядерного излучения),

– Олег Хабибрахманов, член Комитета по предотвращению пыток,

– Юлия Березовская, главный редактор интернет сайта grani.ru.

Конференция завершится концертом :

– Максим Зеккини и Изабель Дурин – молодые классические музыканты, виртуозы французской сцены;

– Весна – франко-русский дуэт Вероники Булычевой (певица и гитаристка) и Стефани Акетт (певица и бас-гитаристка).

Мероприятие организовано Amnesty International France (AIF), Христианское движение за отмену пыток (ACAT), Международная федерация лиг по правам человека (FIDH), Лига по правам человека (LDH), Inter-LGBT и ассоциация Russie-Libertés.

Запись бесплатная и обязательная по данной ссылке: https://www.tickasso.com/e/forumconcertpourvotrelibertetpourlantredition201519

IMG_20150623_191610

Présentation du rapport « Poutine et la guerre » à l’Assemblée nationale

Mardi 23 juin à 19h s’est déroulée la conférence exceptionnelle de présentation du rapport « Poutine et la guerre » et de sa traduction en français à l’Assemblée nationale.

Le rapport « Poutine et la guerre » compile des informations et des témoignages sur la présence de militaires russes sur le territoire ukrainien. Il analyse également les raisons de l’implication russe, les outils de communication employés par le Kremlin et le coût de la guerre pour les citoyens russes.

Conférence avec la participation de Ilya Yashin – militant de l’opposition russe, membre du conseil politique de RPR-PARNAS, co-auteur du rapport « Poutine et la guerre », Krystyna Biletska – militante de l’association « Ukraine Action », coordinatrice de la traduction du rapport « Poutine et la guerre », Danielle Auroi – députée du Puy-de-Dôme, présidente de la commission des Affaires européennes de l’Assemblée nationale, Alexis Prokopiev – militant pour les droits humains et les libertés, président de l’association « Russie-Libertés ».

Photos :

IMG_20150623_194428 IMG_20150623_191610 IMG_20150623_191516

11011202_859152827488256_6402140746088068951_n

6 mai : soirée-débat « Libertés et Droits humains dans la Russie d’aujourd’hui »

Libertés et Droits humains dans la Russie d’aujourd’hui

autour du livre Les autres visages de la Russie

Avec les co-auteurs :

Alexis Prokopiev, président de Russie-Libertés

Arnaud Gauthier, Porte-parole aux Questions Internationales, Inter-LGBT

Johann Bihr, Responsable du bureau Europe de l’Est & Asie centrale, Reporters Sans Frontière

 

Soirée - débat - 20h – Mercredi 6 mai - Montreuil

centre République – 59, rue Barbès (M° Robespierre)

La soirée sera suivi d’un pot convivial

 

Proposé par la LDH Montreuil/Romainville, Russie-Libertés et EELV Montreuil avec la participation de Reporters Sans Frontières et L’Inter LGBT.
A propos du livre Les autres visages de la Russie.

Sur Vladimir Poutine, tout a été dit ou presque : la corruption, l’autoritarisme – contesté par les Russes en décembre 2011 –, la « verticale du pouvoir », qui s’est renforcée depuis sa réélection à la présidence en 2012.

Pourtant, le quotidien vécu par de nombreux Russes demeure largement méconnu : associations harcelées, médias bâillonnés, liberté d’expression limitée, homosexuels marginalisés…

Cette réalité, des citoyens d’horizons divers la refusent : les désormais célèbres Pussy Riot, mais aussi des personnalités qui ne font pas les gros titres de la presse mondiale. Journalistes, artistes, enseignants, militants environnementalistes ou simples manifestants, ils payent souvent cet engagement de leur liberté ou de leur sécurité.

Émergeant derrière la communication soigneusement maîtrisée du Kremlin, ces hommes et ces femmes dessinent les autres visages de la Russie. Qui sont-ils ? Quel est leur parcours ? Comment ont-ils été confrontés à l’arbitraire du pouvoir et comment espèrent-ils en sortir ?

Les portraits d’Olga, Natalia, Mikhaïl et les autres, présentés par un collectif d’associations qui les soutiennent, rendent compte de ce combat pour faire vivre au quotidien la flamme des droits humains.

11084047_530119953793404_7492409294357918818_o

Mardi 7 avril à 11h : minute de « non-silence » en mémoire de Boris Nemtsov

Nous avons tous été profondément bouleversés par l’assassinat de Boris Nemtsov le 27 février dernier en plein centre-ville de Moscou.
Le 7 avril, 40 jours après sa mort, à 11h du matin, seront organisées, partout en Russie, des « minutes de non-silence » en sa mémoire. Où que vous soyez à 11h : arrêtez-vous, klaxonnez, faites une pause….
A Paris la « minute de non-silence » en mémoire de Boris Nemtsov aura lieu à 11h devant l’ambassade de la Fédération de Russie à Paris (40-50 Boulevard Lannes, 75116 Paris). Apportez des fleurs et des mots en mémoire de Boris Nemtsov.
Si vous ne pouvez pas venir : envoyez-nous votre mot sur contact@russie-libertes.org ou dans les commentaire sur notre page facebook et il sera déposé près de l’ambassade.

Quelques photos :

11083679_902269493129905_7490999883595067447_n 10953144_902269466463241_787862101904905283_o