Photo : Amélie Poinssot/Mediapart
Photo : Amélie Poinssot/Mediapart

L’écologiste russe Nadejda Koutepova a obtenu l’asile politique en France

L’écologiste russe Nadejda Koutepova, fondatrice de l’ONG « Planète de l’Espoir », a obtenu l’asile politique en France.

Depuis quinze ans l’ONG de Nadejda Koutepova aide les victimes de contamination radioactive autour de l’usine de Maïak, dans l’Oural, où a eu lieu, en 1957, la première catastrophe nucléaire au monde. En juillet 2015, elle a été attaquée par les autorités et les médias pro-Kremlin et contrainte de quitter le territoire russe avec ses enfants. Hier, elle a annoncé avoir obtenu l’asile politique en France, qui lui offre, ainsi qu’à ses enfants, une protection contre les poursuites à caractère politique en Russie.