Manifestation à Moscou en 2012. Photo : varlamov.ru
Manifestation à Moscou en 2012. Photo : varlamov.ru

Vladimir Poutine à Paris : la « realpolitik » ne doit pas faire oublier les violations des droits humains.

Communiqué de presse – Paris, 29/09/2015
Vladimir Poutine à Paris : la « realpolitik » ne doit pas faire oublier les violations des droits humains.

Le 2 octobre, Vladimir Poutine sera à Paris pour participer aux discussions sur la Syrie et l’Ukraine.
Russie-Libertés rappelle la responsabilité du président russe dans les violations des droits humains à grande échelle.

Vladimir Poutine sera présent le 2 octobre à Paris pour participer aux discussions sur la situation en Syrie et en Ukraine.
A cette occasion Russie-Libertés rappelle que le régime de M. Poutine repose sur la falsification systématique de toutes les élections (empêchant ainsi la libre expression des citoyens russes), une corruption à toutes les échelles, une pression croissante sur la société civile (avec l’adoption depuis 2012 d’une série de lois liberticides), l’enfermement des opposants qui les transforme en prisonniers politiques et un recul important de la liberté d’expression. Nous rappelons également que les actions de M. Poutine menées sur le territoire ukrainien ont été reconnues par le Kremlin et dénoncées par l’ONU. Enfin, nous rappelons le soutien de M. Poutine à M. Ramzan Kadyrov, président de la Tchétchénie, accusé d’enlèvements et de torture par plusieurs ONG.

La responsabilité de M. Poutine et de son administration dans les conflits en Ukraine et en Syrie est grande : les armes et les hommes fournis par le régime servent à tuer et à réprimer.

Pour Russie-Libertés la mise en place d’un véritable plan de paix passe d’abord par une aide aux populations victimes des conflits et un soutien apporté à la société civile qui se bat contre les agresseurs des différents camps. En Russie, en Ukraine, en Syrie ou ailleurs, la prétendue « realpolitik » ne doit pas faire oublier les violations des droits humains !

Russie-Libertés