Andreï Pivovarov
Andreï Pivovarov

L’opposition russe sous pression à l’approche des élections locales

L’opposition russe dénonce de nombreuses pressions à l’approche des élections locales et régionales qui auront lieu le 13 septembre 2015. Russie-Libertés demande aux autorités de respecter la Constitution russe et permettre aux citoyens de choisir librement leurs représentants.

Plusieurs mouvements de l’opposition russe, qui ont réalisé une importante percée lors des élections locales de 2013, dénoncent aujourd’hui un climat d’extrême tension à l’approche des élections locales et régionales du 13 septembre 2015.

Dans la région de Novossibirsk la commission électorale a refusé à la « Coalition démocratique » de participer aux élections locales malgré un nombre suffisant de signatures. Plusieurs militants de la « Coalition démocratique » et du parti PARNAS ont été arrêtés et condamnés à des amandes pour avoir protesté contre cette décision.

Dans la région de Kostroma, où Ilya Yashin conduit la liste de la « Coalition démocratique »-PARNAS, Andreï Pivovarov, son directeur de campagne, a été arrêté et placé en détention. Il est aujourd’hui accusé d' »accès illégal à des informations ». D’après Ilya Yashin il s’agit d’une accusation « politique » sans fondement légal. La commission électorale doit se prononcer le 8 août sur les signatures déposées par la Coalition démocratique-PARNAS pour participer à ces élections. Russie-Libertés espère que la commission électorale respectera la Constitution et mettra en œuvre les conditions d’une concurrence démocratique à Kostroma.

Par ailleurs, à Petrozavodsk, la maire indépendante, soutenue par l’opposition et largement élue en 2013, fait face à une campagne de dénigrement qui a conduit à la suppression de l’élection directe du maire de la ville lors des prochaines élections.

Russie-Libertés dénonce ces pressions politiques exercées par les autorités sur l’opposition démocratique à l’approche d’un scrutin local important. Nous demandons la libération de tous les militants et candidat-e-s de l’opposition.

Russie-Libertés demande aux autorités de respecter la Constitution russe et permettre aux citoyens de choisir librement leurs représentants.

Russie-Libertés