Communiqué de presse : La France et des parlementaires français ne doivent pas être complices du régime russe qui bafoue le droit international

Communiqué de presse

Paris, 2 septembre 2014.

La France et des parlementaires français ne doivent pas être complices du régime russe qui bafoue le droit international.

C’est avec indignation que l’association Russie-Libertés a découvert les informations révélées le 1er septembre par le journal le Monde (http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/09/01/le-president-du-parlement-russe-vise-par-des-sanctions-europeennes-en-visite-a-paris_4480113_3214.html). D’après ces informations des parlementaires français auraient rencontré le 1er septembre 2014 à Paris, dans le cadre d’une réunion, le Président de la Douma russe, Sergueï Narychkine.

Russie-Libertés rappelle que Monsieur Narychkine fait partie de la liste des personnalités russes sanctionnées par l’Union européenne dans le cadre de leur implication politique directe dans le sanglant conflit en Ukraine (cf : http://www.consilium.europa.eu/uedocs/cms_data/docs/pressdata/EN/foraff/144159.pdf).

A ce titre, l’association Russie-Libertés dénonce la complicité de certains parlementaires français, qui ont participé à cette réunion, avec le régime russe dont les agissements sur le territoire de pays voisins et sur le territoire européen sont contraires aux règles du droit international.

Nous demandons également à ce qu’une enquête soit réalisée par les autorités françaises afin que toute la lumière soit faite sur les conditions dans lesquelles M. Narychkine a pu accéder sur le territoire de la République française et de l’Union européenne alors qu’il fait partie de la liste des personnalités visées par des sanctions.

La France et des parlementaires français ne doivent pas être complices du régime russe !

Russie-Libertés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *