Dans Mediapart : Conversation avec Ksenia, résistante ordinaire au régime de Poutine

IMG_0665Fin juin, Ksenia Kosenko était à Paris, invitée par Amnesty International. Ksenia est la sœur de Mikhaïl Kosenko, l’un des prisonniers du 6 mai, ces manifestants d’un rassemblement contre le retour au pouvoir de Poutine, condamnés au terme d’une mascarade judiciaire à motivation politique. Mikhaïl a été interné de force dans un hôpital psychiatrique. Après deux ans de lutte et d’angoisse quotidienne, Ksenia venait d’apprendre que son frère serait enfin libéré début juillet 2013. L’occasion pour Olga Kokorina, de l’association Russie Libertés, de revenir avec elle sur le combat des « familles du 6 mai » : celui de citoyens russes entrés en résistance après avoir été pris, à leur corps défendant, dans l’arbitraire de la répression poutinienne.

Cette semaine nous publions un long entretien avec Ksenia, en trois parties.

L’entretien est publié sur Mediapart.

1ère partie : ici.

2ème partie : ici.

3ème partie : ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *