Pussy Riot arrêtées à Sotchi : Russie-Libertés exige le rétablissement de l’Etat de Droit en Russie

Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina du groupe Pussy Riot ainsi que sept autres personnes, dont des journalistes, ont été interpelées aujourd’hui à Sotchi par la police russe et les forces spéciales.
Aucune accusation basée sur des faits réels n’a été formulée contre elles, il s’agit d’une arrestation arbitraire liée uniquement à leur présence sur le territoire des Jeux Olympiques à Sotchi.
Cette nouvelle arrestation politique illustre le climat de tension qui règne actuellement en Russie. C’est une violation flagrante de la Constitution et des droits et libertés des citoyens russes.
Russie-Libertés exige la libération immédiate des membres du groupe Pussy Riot et des autres personnes arrêtées, dont des journalistes, ainsi que la restauration de l’État de Droit en Russie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *