En prison pour une pancarte «Tchékistes au Kremlin – la Russie est dans la merde»

Dmitri Karouev, qui avait déjà passé 15 jours en prison pour avoir craché sur un portrait de Poutine au mois de mai, est de nouveau derrière les barreaux. Il a été condamné le 10 juillet à 15 jours de prison pour sa pancarte «Tchékistes au Kremlin – la Russie est dans le merde».

le 3 juillet dernier Karouev manifestait seul devant les bureaux du FSB à Tcheboksary, la capitale de la Tchouvachie, région du centre de la Russie d’Europe. Il ne faisait que tenir sa pancarte, pourtant, quelques jours plus tard, la police l’interpelle à son domicile et l’accuse de conduite désordonnée et de violation des règles de manifestation. Pour rappel une manifestation en solo ne nécessite aucune déclaration auprès des autorités.

La décision de la cour se base sur le témoignage anonyme d’une personne estimant que cette action a offensé ses sentiments. Cette personne considère que le message de la pancarte ne reflète pas les résultats de la présidence de Poutine. Et ce témoin aurait aussi présenté des captures d’écran avec des messages diffusés sur internet en liaison avec cette action.

Alexeï Gloukhov, l’avocat de Dmitri Karouev, a commenté cette décision devant la cour : «Le juge a suivi la volonté des policiers : il a réécrit le protocole et l’a signé. Il n’a pas pris en compte nos arguments, ni même la conclusion d’un expert linguistique sollicité par la police, qui a confirmé la présence d’un simple jugement d’opinion dans le contenu de la pancarte. Si tout va dans cette direction, Karouev pourra bientôt être emprisonné même pour le point de vue «Poutine est un homme», suivant l’argument que cela est irrespectueux vis-à-vis de la société russe».

Suite à sa première condamnation pour avoir craché sur un portrait de Poutine, les avocats préparent une plainte auprès de la CEDH à Strasbourg pour violation par l’Etat russe de l’article 10 de la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

Liens vers la vidéo de l’arrestation de Dmitri Karouev et la décision du tribunal:

http://zonaprava.org/news/1568.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *