Presidentielle truquée – Poutine hors-la-loi

Nous considérons le scrutin présidentiel qui vient de se tenir en Russie illégitime et non-démocratique. Il a été conduit et falsifié par cette même commission électorale qui avait déjà confisqué nos voix le 4 décembre, lors des élections législatives. Les candidats indépendants ont été bloqués. La presse nationale ne s’est concentrée que sur un candidat unique – Vladimir Poutine. Nous avons tous constaté, de même que les observateurs internationaux de l’OSCE et du Conseil de l’Europe, la multiplicité des irrégularités sur l’ensemble du territoire russe, un ensemble de fraudes pénalement répréhensibles qui conduiront à l’annulation de ce scrutin.
Ce 4 mars, jour de l’élection présidentielle, pour les citoyens russes rien n’a été conclu ni achevé. Ce n’est qu’une étape pour un mouvement de protestation qui a déjà obtenu beaucoup en faisant renaître une société civile plus tenace que jamais. La « victoire » volée de Vladimir Poutine s’inscrit sur fond de manifestations massives entre le 5 décembre 2011 et le 4 mars 2012, intimant au pouvoir de mettre fin au mensonge et à la tromperie.

A Paris, nous nous élèverons ensemble, une fois encore, pour exprimer notre indignation face à cette nouvelle injure à l’égard de la démocratie et des citoyens de notre pays. Nous manifesterons notre soutien à toute l’opposition au système mis en place par Russie Unie, le ‘parti des voleurs et de voyous’ conduit par Vladimir Poutine.

L’une des réussites de ces trois derniers mois est incontestablement la naissance dans notre société d’une nouvelle strate. Des hommes et des femmes, de tout âge, de conditions et d’origines variées, capables de sacrifier leur temps avec enthousiasme aux tâches d’une activité citoyenne permettant d’envisager des élections à caractère démocratique. Une strate qui n’existait plus depuis les années 90. Ces citoyens sont devenus les acteurs majeurs du scrutin du 4 mars, ils ont été les témoins de toutes les irrégularités, ils connaissent le prix et le poids des élections, Ils ont une idée précise de ce que doit être un processus électoral digne et juste. Ils sont la véritable force du changement. Cette force et cette détermination finiront par vaincre, tôt ou tard, inévitablement.

Nous considérons que la Russie n’a pas à ce jour de président légitime, pas plus qu’elle n’a de parlement (Douma) légitime.

Nous appelons les gouvernements français et européens, les institutions européennes, ainsi que la société civile, à ne pas reconnaître les résultats de ces élections truquées.

Samedi 10 mars, nous témoignerons à Paris notre soutien aux mouvements de contestation, pour un autre avenir de notre pays, pour une Russie libre et forte par sa démocratie!

Paris, samedi 10 mars, Place Joachim du Bellay ( côté de la Fontaine des Innocents) 14h/17h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *